Jean RONDEAU est né au Mans et comme bon nombre de ses concitoyens il est vite devenu un fanatique de voitures de course surtout celles qui participent aux 24 heures.

Avant d’être constructeur Jean RONDEAU a été pilote, notamment avec une CHEVRON B21 au Mans en 1972. En 1975 il décide de fabriquer ses propres voitures avec le soutien d’INALTERA fabricant de papier peint et l’aide de G. WELTER styliste Peugeot. Deux voitures sont alignées aux 24 h du Mans 76, elles sont à l’arrivée !

En 78 les voitures portent désormais le nom de RONDEAU.  Il parvient à gagner l’épreuve en 1988 au volant de sa propre voiture : fait unique dans les annales des 24H du Mans.

17 voitures de sport/prototypes ont été fabriquées de 1978 à 1982, toutes inspirées des études réalisées durant la période INALTERA puis adaptées à la règlementation évoluant quasi chaque année, à la catégorie d’épreuve concernée, et à la motorisation choisie.

7 châssis 382 furent construits dont 2 furent transformés pour passer d’une motorisation par FORD COSWORTH V8 de 3,3 litres à une motorisation par V8 CHEVROLET de 5.900 cm3. C’est une de ces deux dernières qui a été examinée. Elle a disputé les .24h de Daytona en 1982 aux mains de Danny SULLIVAN et Gary BELSCHER, l’importateur RONDEAU aux USA. Elle a été pilotée à 2 occasions par Jean RODEAU lui-même en 1984.

Marque
RONDEAU
Modèle
382
Type
C
Première mise en circulation
1982
Genre-Carrosserie
Groupe C / IMSA – coupé
Energie-Puissance
Essence
Couleurs
Rouge + Jaune